généralistes ou spécialistes

Product Owner

Lorsqu’il s’agit de développer un nouveau logiciel, une nouvelle application en interne, en pratique, une approche a supplanté les autres : la méthode agile. L’agilité est une approche de la gestion de projet itérative, collaborative, qui se recentre sur les besoins des utilisateurs finaux.

Parmi les différentes déclinaisons de la philosophie agile, la méthode Scrum est sans doute la plus connue et la plus souvent mise en application. Or, dans son application au développement de n’importe quel produit informatique en interne, le Product Owner joue un rôle tout particulier.

Le rôle du Product Owner

Avant même de rentrer dans le vif du sujet, désamorçons une source de confusion possible. Le poste de Product Owner et ses missions n’ont rien à voir avec celles d’un Chef de Produit, comme il en existe dans la Grande Distribution ou dans les départements marketing des grands groupes.

Le Product Owner (parfois abrégé en PO), est un poste adapté sur mesure pour évoluer dans un environnement agile. Il joue un rôle de plaque tournante entre les équipes techniques et l’ensemble des services de l’entreprise.

Sa mission ? Accompagner le développement d’un produit IT, en s’assurant qu’il réponde bien aux attentes de l’ensemble des utilisateurs finaux. On dit alors qu’il porte l’ownership du produit : il est ainsi le garant de la conformité du produit aux besoins utilisateurs, pendant toute la durée de vie du produit.

Pour cela, le PO sait fait preuve d’empathie, il est capable de se glisser dans les chaussures de l’utilisateur final pour imaginer, concrètement, comment celui-ci sera amené à utiliser le produit. C’est lui qui recueille les besoins des utilisateurs, au départ, et les traduit en spécifications fonctionnelles (« placer un bouton X, afin de pouvoir faire Y »).

Vous souhaitez recruter un Product Owner pour votre entreprise ?

Le Product Owner : un chef d’orchestre stratégique

Le positionnement du Product Owner est particulier à plus d’un titre :

  • Il occupe un rôle de management, assigne les tâches et est la personne de référence pour les équipes techniques qui travaillent sur le produit, ainsi que pour toutes les parties prenantes du projet. Mais il n’est en aucun cas leur responsable hiérarchique ;
  • Il navigue sans cesse entre les aspects stratégiques et opérationnels.

Le positionnement du Product Owner est éminemment stratégique, puisqu’il est, au sein de l’entreprise, le mieux placé pour avoir une vision d’ensemble sur le produit.

User Stories : répondre aux attentes des utilisateurs

Comme évoqué précédemment, il revient au Product Owner de traduire l’ensemble des besoins des utilisateurs de façon concrète. Pour ce faire, il s’appuie sur un outil particulier : les User Stories.

Une User Story est une phrase simple qui décrit avec précision le contenu d’une fonctionnalité à développer (c’est-à-dire un besoin auquel le produit doit répondre). Elle vient ainsi illustrer les besoins qui ont été exprimés par les différents utilisateurs futurs du produit.

Cela vous parait un peu obscur ? Voici quelques exemples d’User Stories :

  • En tant que client, je souhaite pouvoir réinitialiser mon mot de passe oublié, afin d’accéder à mon espace membre.
  • En tant que recruteur, je souhaite pouvoir suivre l’avancement des processus de recrutement, afin de pouvoir optimiser mes tâches.

Product Backlogs

A une échelle plus macroscopique, le PO s’appuie également sur un autre outil indispensable : les Product Backlogs. Un terme technique qui peut faire peur… pour une réalité somme toute assez simple : il s’agit d’une to-do-list qui permet de regrouper et hiérarchiser les grandes fonctionnalités du produit.

Les Product Backlogs sont ainsi les outils de travail principaux du Product Owner, qui peut ensuite prioriser les tâches listées, en fonction de quatre critères :

  • La valeur métier ;
  • L’effort de réalisation ;
  • Le risque ;
  • La connaissance technique nécessaire.

Besoin d’aide pour le recrutement de vos équipes produit ?

Le Product Owner : entre stratégie et opérationnel

Le Product Owner porte seul l’ownership du produit, c’est ainsi à lui procéder aux arbitrages nécessaires et de définir les priorités stratégiques.

Mais il ne se contente cependant pas de dessiner la stratégie à suivre pour arriver à un produit final fonctionnel. Il est également un acteur essentiel du travail opérationnel sur la conception du produit.

Une courroie de transmission

Le Product Owner est avant tout un facilitateur opérationnel. Il travaille en lien étroit avec toutes les parties prenantes : développeurs, UX Designers, graphistes, équipe marketing, etc. Il représente en cela une véritable courroie de transmission entre les différents acteurs.

Mettre les mains dans le cambouis ne l’effraie pas non plus : le Product Owner est amené chaque jour à prendre des décisions opérationnelles, y compris sur des éléments qui relèvent du détail. S’il n’est en aucun cas un participant actif de l’équipe tech, au même titre qu’un développeur, il représente en revanche l’interlocuteur privilégié pour n’importe quel arbitrage opérationnel.

Le maître des horloges, du budget et des livrables

Le PO est garant de la conformité du produit aux attentes des utilisateurs, durant la phase de conception, et pour toute la vie du produit.

Durant la conception, il veille au respect des deadlines et du budget définis en amont. Il doit ainsi se montrer diplomate, si certaines fonctionnalités supplémentaires ne rentrent pas dans le budget prévu. A ce titre, un sens aigu de la communication et de la négociation sont ainsi indispensables.

Devenir Product Owner ?

Le Product Owner est souvent issu d’une formation en école de commerce ou d’ingénieur. Il doit cependant, à travers son parcours et ses expériences, avoir su développer un panel de compétences très large :

  • Il dispose d’une bonne connaissance des problématiques métiers ;
  • Mais est à l’aise avec les aspects techniques et sait définir, en termes techniques, un produit et ses différentes fonctionnalités ;
  • Surtout, le Product Owner n’a pas peur de faire des arbitrages, de prendre des décisions, et de les assumer ensuite ;
  • Cela suppose d’excellentes qualités relationnelles : une grande propension à l’écoute de l’autre, à la diplomatie et à la négociation ;
  • Enfin, le Product Owner est parfaitement organisé : il sait mener de nombreuses tâches de front, tout en se tenant à la disposition de toutes les parties prenantes.

S’il est donc possible d’être Product Owner en tout début de carrière, un minimum de deux ou trois ans d’expérience reste, en pratique, souvent nécessaire. Et pour cause, un bon Product Owner a idéalement fait ses armes en gestion de projet et/ou sur des problématiques métier.

Une sérieuse appétence pour la technologie, l’IT et l’univers du digital, ainsi qu’une maîtrise impeccable des méthodes de développement agiles, sont également des prérequis incontournables.

Combien gagne un Product Owner ?

La rémunération d’un Product Owner varie fortement en fonction de son niveau de séniorité, et du produit sur lequel il travaille. Ainsi, le salaire d’un Product Owner Junior pourra gagner entre 35 000 et 45 000€ bruts par an.

Il lui sera cependant possible, ensuite, de monter rapidement, jusqu’à toucher plus de 65 000€ bruts annuels, après quelques années d’expérience.

Plus généralement, le salaire du Product Owner sera étroitement dépendant :

  • de ses connaissances techniques ;
  • de son niveau de maîtrise des enjeux métiers ;
  • de la taille de l’entreprise pour laquelle il travaille ;
  • de l’envergure du projet sur lequel il intervient.

Ce qu’il faut retenir ?

Le Product Owner est donc un véritable chef d’orchestre, garant de la conformité de son produit aux attentes des utilisateurs finaux. Il veille à ce que la voix de chacun au sein de l’entreprise puisse être entendu. Pour répondre à un besoin utilisateur identifié, il consulte, agrège les recommandations, et prend la décision finale.

Il est doté d’une grande capacité d’adaptation, pour être à la fois capable de prendre de la hauteur et adopter une vision stratégique ; et de se plonger, l’instant d’après, dans des considérations opérationnelles.

Recruter un Product Owner


Romain Pichou - Président fondateur

Diplômé de l’ESCP en 2010 Romain commence sa carrière chez Lucca puis Content Square avant de fonder le cabinet de recrutement Getpro en juin 2015.