webleads-tracker

Comment développer la marque employeur de son entreprise ?

Comment développer la marque employeur de son entreprise ?

Le développement des nouvelles technologies, puis l’arrivée de la génération Y sur le marché de l’emploi rebattent en profondeur les cartes du monde du travail. Les nouvelles générations sont en quête d’un travail qui a du sens, et portent une attention toute particulière aux valeurs qui animent les entreprises.
Pour attirer les meilleurs talents, il devient ainsi indispensable pour n’importe quelle entreprise de se différencier de ses concurrents, et de nouer un réel échange avec ses collaborateurs et ses futurs talents. En somme, de développer sa marque employeur.

Votre marque employeur, c’est-à-dire ?

Avant d’aller plus loin sur la marche à suivre pour développer votre marque employeur, encore faut-il s’accorder sur ce qu’est, au juste, la marque employeur d’une entreprise.

Définition

La marque employeur d’une entreprise peut se définir comme le produit de sa communication vis-à-vis de ses salariés comme de ses possibles futurs talents. Il s’agit donc du résultat d’une stratégie qui mêle un travail sur l’image de marque et tous les éléments de communication destinés à valoriser l’appartenance à l’entreprise.
L’objectif de votre marque employeur est double :

  • Fidéliser vos collaborateurs actuels ;
  • Donner envie aux meilleurs talents de postuler au sein de votre entreprise.

Cela passe par un effort de communication, en interne comme en externe, sur le court terme comme sur le long terme.

Les 3 piliers de votre marque employeur

De nombreux éléments entrent en jeu pour définir votre marque employeur : quel est votre niveau d’attractivité des talents, quel est l’engagement des salariés, quelle est la réputation de votre entreprise.
De façon plus générale, la marque employeur se décline essentiellement selon trois grandes dimensions.

L’image de votre entreprise en interne

Quelle est l’image que vos collaborateurs ont de votre entreprise ? Quelles sont les mesures que vous avez déployées, notamment au niveau RH, vis-à-vis de vos salariés ? Quels sont les éléments qui, en interne différencient votre organisation de celles de vos concurrents ?
Ces trois questions sont celles qui devraient orienter votre réflexion sur les aspects internes de votre marque employeur. Cela tient ainsi aux avantages sociaux que vous proposez, à votre politique salariale, à votre culture d’entreprise, ou encore avec votre modèle d’organisation (entreprise libérée, startup, organisation traditionnelle top/down…).
De ces différents éléments dépendra la façon dont vos collaborateurs verront votre entreprise, mais également leur niveau d’engagement.

L’image de votre entreprise en externe

Bien entendu, une part importante de votre image de marque employeur se joue hors des murs de votre entreprise. Comment faire en sorte que votre entreprise soit attractive, et que les candidats aient envie de travailler chez vous ? Quels sont les éléments qui peuvent donner envie à des talents de commencer une nouvelle aventure avec vous ?

Il s’agit donc ici de s’intéresser à l’image que vous déployez dans le monde physique, et au niveau digital. Une image qui se joue sur les salons de recrutement, sur les réseaux sociaux, jusque sur le soin apporté aux offres de postes.

L’élément majeur qui impactera votre image en externe ? Ce que fait votre entreprise. Votre mission. Ce pour quoi vous travaillez. Et la manière dont cela est perçu. Une entreprise qui sauve des vies, ou dont l’engagement environnemental est fort, déploiera ainsi par nature une image positive.

Soigner votre communication, et votre image externe, est donc étroitement lié à votre projet, et la capacité de votre entreprise à fédérer autour de celui-ci.

La réputation de votre entreprise et de ses membres

La dernière dimension de votre entreprise tient davantage la réputation des membres de l’entreprise : de ses fondateurs, de ses investisseurs et de ses collaborateurs. Mais pas uniquement.
La réputation de votre entreprise dépend ainsi étroitement :

  • Des figures d’autorité qui adoubent l’entreprise ;
  • Des éventuels fonds d’investissements qui sont entrés au capital ;
  • De l’image des entrepreneurs à l’initiative de l’entreprise.

La marque employeur allie ainsi, dans un subtil dosage, chacune de ces trois dimensions. Elle vous rend unique, et vous distingue des autres employeurs. Voilà pourquoi il est essentiel de cultiver cette différence, tout en s’efforçant de la contrôler au maximum.

Développer la marque employeur de votre entreprise : un processus en quatre temps

Développer la marque employeur de votre entreprise ne s’improvise pas. Il est au contraire important de procéder de façon méthodique.
Cela passe par une succession de quatre grandes étapes clés. Quatre grandes questions à se poser, l’une après l’autre.

Où en êtes-vous ?

Avant de commencer à travailler sur votre marque employeur, il est essentiel de faire un point sur votre situation actuelle. Cet état des lieux est crucial : toutes les autres étapes du processus en découleront.
Réalisez donc un audit global de votre marque employeur, à l’instant T. Pour cela, faites appel à l’ensemble des collaborateurs de votre entreprise. Consultez tout le monde, en entretien en face à face, ou sous forme d’ateliers, par exemple.
N’hésitez pas à aller également jeter un œil sur les avis qui circulent sur internet, à propos de votre entreprise.
L’idée ici est simple : faire ressortir les éléments saillants de votre culture d’entreprise, et de votre image de marque.

Quelles sont vos forces et faiblesses ?

Vous avez réalisé un état des lieux complet ? Vous avez une idée précise de l’image de marque employeur de votre entreprise, actuellement ? En bon entrepreneur, vous devez à présent être capable d’en tirer des conclusions.
Partez donc de l’état de cet audit complet et faites-en ressortir les forces et les faiblesses de votre entreprise. C’est sur cette base qu’il vous sera alors possible de travailler.

Quelles sont vos priorités, et comment y répondre ?

Le moment est venu de mettre un pas dans le concret. Commencez par évaluer le budget que vous pouvez consacrer à ce travail sur votre marque employeur. Ensuite, fort de votre diagnostic, il est temps de mettre sur pied un véritable plan d’action.
Pour cela, il serait contre-productif de vouloir courir trop de lièvres à la fois, et de vous disperser. Définissez donc un nombre limité de priorités : les éléments sur lesquels vous souhaitez avancer au plus vite.
Fixez-vous des objectifs précis et délimitez dans le temps, puis listez les actions à mener pour répondre à ces priorités. Réalisez un rétroplanning complet de l’activation de votre plan d’action. Cela vous permettra de suivre son évolution et son bon déploiement, au fur et à mesure.

Quelle conclusion tirez-vous de la stratégie adoptée ?

Vous avez réalisé, une à une, les différentes actions prévues. Comment mesurer si les efforts consentis ont payé ? Il faut, bien sûr, en évaluer l’impact concret.
Dressez donc un bilan, a posteriori. Faites une comparaison avant/après, mettez en face les actions et leurs résultats, afin de voir ce qui a fonctionné… et ce qui n’a pas fonctionné ! Tirez-en alors les conséquences. Ne payez pas, par exemple, d’abonnement à un logiciel spécialisé si vous n’observez pas de résultat.

Vous voilà donc armés pour développer votre marque employeur. Si des points d’ombres subsistent, ou pour toute question, n’hésitez pas à contacter les équipes Getpro. Nos experts se tiennent à votre disposition pour vous accompagner sur chacune des étapes du développement de votre marque employeur.

Date

09 juin 2020

Rédigé par
Romain Pichou
Romain Pichou
Président fondateur

Diplômé de l’ESCP en 2010 Romain commence sa carrière chez Lucca puis Content Square avant de fonder le cabinet de recrutement Getpro en juin 2015.

Partager