webleads-tracker

Date

20 janvier 2023

Catégorie

Nos conseils en recrutement

Pourquoi recruter des seniors pour votre start-up ?

Pourquoi recruter des seniors pour votre start-up ?

 

En 2022, à l’âge de la retraite, il reste 25 ans d'espérance de vie. Pourtant, selon les chiffres de 2019, le niveau d’emploi des seniors est plus faible en France que la moyenne de l’Union européenne. L’allongement de la durée du travail et de l’espérance de vie, conjuguée à la baisse des pensions de retraite, incite fortement les seniors à demeurer actifs voire à retourner à la vie active pour maintenir un bon niveau de vie. La conséquence est que le nombre de candidats seniors augmente, et c’est tant mieux pour les recruteurs. D’ailleurs, le marché du travail est aujourd'hui plus favorable pour les seniors qu’il y a 10 ans. De plus en plus d’entreprises s’ouvrent à des profils très confirmés. Cette tendance s’explique aussi par la pénurie de profils disponibles en général et par l’attitude plus volatile des jeunes générations. De ce fait, les recruteurs s’intéressent davantage à ces profils pour trouver une solution à leurs difficultés de recrutement et de turnover. 

Les principaux à priori des recruteurs face aux profils seniors 

Toute expérience se rémunère, le salaire à l’embauche d’un profil senior pèse donc plus lourd sur le balance du budget de l’entreprise, qu’un profil junior. La start-up qui recrute doit donc débourser plus d’argent pour l’embaucher. De prime abord seulement ! Car, c’est oublier un peu vite les coûts cachés du recrutement d’un junior : la formation et l’encadrement.... Au delà du budget, beaucoup d’autres à priori sont étiquetés sur les profils seniors, comme ;

 

  • Les lacunes potentielles à maîtriser les outils digitaux et les nouvelles méthodes de management
      
  • La faculté à s’intégrer dans une équipe plus junior
      
  • Une motivation altérée par une certaine forme de lassitude
      
  • Une énergie moins expressive
      
  • La réticence à accepter le management d’une personne plus jeune
      
  • La capacité à représenter l’image de l’entreprise


  “Le jeune inspire, le senior rassure”

Outrepassé ces clichés, l’une des forces des seniors pour votre start up réside dans leur capacité à s’adapter rapidement à leur nouvel environnement. Contrairement aux juniors, les profils confirmés affirment une plus grande confiance et possèdent les compétences nécessaires pour pallier le manque d’expérience et de savoir-faire. D’autre part, on observe chez les profils seniors une sérénité qui fait d’eux des salariés réceptifs et compréhensifs, capables d’instaurer une connexion saine avec leurs collaborateurs. Par ailleurs, grâce à leur longue vie professionnelle, il dispose d’un réseau solide, très utile au développement d’une start-up. Indépendamment de leur grande capacité d'adaptation, le mix générationnel est bénéfique au développement d’une start-up. En plus d’éviter la stigmatisation, le mélange des générations permet de stimuler la créativité et l’innovation. Dans son ouvrage daté de 2019, The Remix : How to Lead and Succeed in the Multigenerational Workplace, Lindsay Pollock explique comment l’entreprise peut s’adapter et gagner à travers des stratégies éprouvées servant les besoins de toutes les générations. Résultat : l’entreprise favorise un espace de travail où se rencontre le meilleur des idées de chaque génération et où chacune œuvre à développer un environnement de travail inclusif pour tous. 

Bénéficier des aides de l’État en recrutant un profil senior 

Embaucher un senior permet également à une start-up de profiter de différentes aides financières. En effet, pour encourager les établissements à recruter des employés plus expérimentés et donc, âgés, le gouvernement a mis en place de nouvelles dispositions. Entre autres, l’embauche des seniors permet à la start-up de bénéficier d’une aide de 2 000 €. Pour y être éligible, il existe quelques conditions qui doivent être respectées ; 

  • Il est impératif que l’embauche soit sous la forme d’un contrat de professionnalisation
      
  • Il faut qu’au moment de la signature du contrat de travail, le nouvel employé ait au moins 45 ans
      
  • Il faut que l’entreprise prouve qu’aucune résiliation de contrat avec un autre employé pour le même poste n’ait été réalisée au cours des 6 derniers mois précédant le recrutement.
      
  • Il est obligatoire que le senior ne fasse pas partie des salariés d’une autre branche de l’entreprise au cours des six derniers mois précédant son embauche.
      
  • L’entreprise est tenue d’être en règle par rapport à ses déclarations d’impôts et au paiement des cotisations de sécurité sociale ou d’assurance chômage.

En termes de démarches administratives, la start-up doit effectuer sa demande auprès de Pôle Emploi. Lorsque le dossier déposé par l’entreprise est approuvé, le paiement s’effectuera en deux tranches. La première, à hauteur de 1000 euros, lui sera versée dans les 90 jours qui suivent l’exécution du contrat. La seconde moitié lui sera allouée une fois que le contrat de professionnalisation du senior est à son dixième mois d’exécution. En contrepartie, le senior profitera d’une nouvelle qualification professionnelle via la formation imposée par ce type de contrat d’embauche. 

Alors, si vous réfléchissez encore à recruter un senior pour votre start-up, Getpro espère avoir eu les mots pour vous convaincre... Pour son expérience, pour son exemplarité, pour sa prise de recul, pour sa fidélité, pour son réseau et pour les avantages financiers inhérents à son recrutement, il serait contre productif de ne pas se poser la question d’intégrer un senior dans son équipe 

Date

20 janvier 2023

Rédigé par
Emilia Cassagne
Emilia Cassagne
Partager