webleads-tracker

Date

28 janvier 2022

Catégorie

Fiches métiers

Sys Admin

Sys Admin

Avec la transformation digitale, le SysAdmin, ou administrateur Systèmes et Réseaux, a acquis un rôle essentiel au sein des entreprises. Il y garantit en général le bon fonctionnement de la plateforme technologique et informatique dans son ensemble ou pour partie. Polyvalent, ses activités et responsabilités sont variables en fonction de l’organisation pour laquelle il travaille. C’est un métier qui doit s’adapter en permanence à de nouveaux enjeux comme celui de l’automatisation des infrastructures.
Voici les missions du SysAdmin, les compétences qu’il doit avoir et le salaire qu’il peut prétendre en fonction de son ancienneté et de son expérience.

Un administrateur Systèmes et Réseaux, qu’est-ce que c’est ?

Dans une entreprise, l’administrateur Systèmes et Réseaux, ou SysAdmin, s’occupe de tout ce qui est relatif à l’infrastructure informatique et réseau : matériel, serveurs, réseaux, applications, etc.  Il la conçoit, l’installe et assure son bon fonctionnement. Il veille à ce que l’ensemble du système d’information tourne de manière optimum.


Pour atteindre ses objectifs, le SysAdmin doit être à l’écoute des besoins des différents services et généralement c’est lui qu’on appelle dès qu’il y a un problème technique ou au pire une panne. Il collabore étroitement avec les différents métiers techniques tels que les administrateurs réseau, les administrateurs de bases de données et développeurs.

Il faut noter que l’administrateur Systèmes peut travailler en entreprise au sein d’une DSI (Direction des Systèmes d’Information). Cependant, avec le développement du Cloud Computing qui implique l’externalisation de l’informatique des organisations, il peut aussi proposer ses services dans le cadre d’une SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique) ou encore d’une ESN (Entreprise de services du numérique).

Dans de très grandes structures le poste peut être occupé par deux profils : l’un orienté réseau, l’autre orienté système.

Quelles sont les missions d’un administrateur Systèmes et Réseaux ?

Le métier d’administrateur Systèmes et Réseaux est polyvalent. 

  •         Analyse des besoins des utilisateurs du réseau
    Nombre de postes informatiques et de points de connexion, puissance de transfert des données, câblage réseau, sécurité des données, etc. le SysAdmin définit les besoins de l’entreprise pour laquelle il travaille et en modifie les équipements si besoin. Il doit permettre aux équipes en interne, mais aussi à celles qui sont nomades d’avoir accès à l’information.
  • Mise en place et administration de l’infrastructure système :
    L’administrateur Systèmes et Réseaux implante les équipements, le réseau et assure l’interconnexion de l’ensemble des solutions informatiques de l’organisation pour laquelle il travaille. Il installe les systèmes d’exploitation, les logiciels, les antivirus et suit leurs mises à jour. Il les configure et s’occupe des licences d’exploitation. Il configure également les outils de supervision système tels NSM ou Netbackup.
    De concert avec les développeurs, il peut rendre une application ou une plateforme plus adaptées aux besoins de ses utilisateurs.
  • Assurer la sécurité des systèmes d’information
    Les problématiques de cybersécurité prennent une importance toujours plus grandes ces dernières années. Les systèmes d’information sont une cible de choix des hackers potentiels. Dans ce contexte, le rôle du SysAdmin est toujours plus crucial. En effet, c’est lui qui assure et contrôle les procédures de sécurité comme la surveillance des comptes utilisateurs et la gestion des droits d’accès aux réseaux. D’ailleurs dans certaines entreprises, un poste spécifique d’administrateur Systèmes spécialisé sur les enjeux de sécurité existe. On parle de RSSI ou responsable de la sécurité du système d’information. Avec le développement de l’IoT, ces sujets devraient prendre plus de place encore à l’avenir.
  • Maintenance et recherche de pannes 
    Le SysAdmin prévient les anomalies et les pannes de fonctionnement du réseau de l’entreprise. Lorsqu’un problème apparaît, il intervient en urgence. Si une panne se déclare, il doit être en mesure d’identifier rapidement le bug, de faire un diagnostic pertinent et de prévoir des plans de restauration. Le SysAdmin transmet les différents soucis rencontrés.
  • Accompagnement des utilisateurs
    Au quotidien, l’administrateur Systèmes et Réseaux assiste les utilisateurs et apporte des réponses à leurs questions. Il les aide et les forme. Ce rôle dépend également du système d’exploitation choisi par l’entreprise. Dans un environnement Unix, il interviendra moins à cet endroit que dans un environnement Windows dans lequel l’activité de support est importante.
  • Veille technologique
    Afin d’anticiper les évolutions et d’améliorer en continu le système informatique de l’organisation, le SysAdmin assure une veille technologique permanente. Il sait développer de nouvelles compétences pour accompagner par exemple le boom des infrastructures automatisées.

Il faut noter que les activités d’un administrateur Systèmes et Réseaux varient selon l’entreprise pour laquelle il travaille. 

Dans une ESN, il jouera davantage un rôle de conseil pour son client. Il lui apportera une expertise et proposera des solutions techniques en matière de matériel, de logiciel qui leur permettra d’améliorer leur système d’information.

En interne, sa fonction est différente. Ses activités prennent une visée à plus long terme et il est également amené à encadrer les techniciens et ingénieurs.

Par ailleurs, il faut noter que ce poste implique parfois des astreintes le soir ou le week-end.

Les compétences clés d’un bon SysAdmin

Les connaissances techniques :

–        Connaissance des bases de données et leur administration telles qu’Oracle, SQL, Server et maitrise des logiciels d’infrastructure (systèmes d’exploitation, de messagerie, bases de données, etc.)

–        Maîtrise des protocoles réseaux (TCP/IP, Eternet, etc.) et matériels réseaux comme les routeurs, câblages, les firewalls. 

–        Excellence connaissance de la gestion des logiciels d’infrastructure.

–        Bonne compréhension des langages de programmation.

–        Très bonne capacité à vulgariser le vocabulaire informatique auprès de ses interlocuteurs. Il doit se faire entendre de tous.

Les soft skills :

Le SysAdmin doit tout d’abord faire preuve de beaucoup d’organisation et d’attention afin de garantir coûte que coûte le support technique et la maintenance des services. La moindre erreur peut être lourde de conséquences.

Il est aussi réactif, et très résistant au stress. En effet, il doit souvent intervenir en urgence, fournir un diagnostic solide et des solutions pertinentes en un temps record. 

Pour couronner le tout, il est curieux, pédagogue et a un grand sens de la communication et de l’écoute. Il doit savoir communiquer et convaincre. 

Comment devenir SysAdmin ?

Il est possible de devenir SysAdmin de plusieurs manières. En effet, du BAC+2 au BAC +5, plusieurs cursus y préparent. 

Avec un BTS ou un DUT spécialisé en informatique, réseau et télécommunications, le SysAdmin pourra travailler sur des réseaux restreints, ceux d’une TPE ou PME par exemple. 


Pour intégrer de plus grosses structures, un master ou un diplôme d’ingénieur sont incontournables. 

Administrateur Systèmes et Réseaux : parlons salaires !

Selon son expérience et la structure qui l’emploie, l’administrateur Systèmes et Réseaux se verra proposer un salaire très différent. Pour un poste junior, sa rémunération se situe généralement autour de 30 k€ bruts/an en moyenne. Un profil plus senior touche entre 40 et 45 k€/an tandis qu’en fin de carrière, un expert pourra atteindre les 75 k€/an.

Vous avez besoin d’un coup de main sur vos recrutement tech ?
On en discute !

Date

28 janvier 2022

Catégorie

Fiches métiers

Tags
Rédigé par
Thomas Motti
Thomas Motti

Partager