webleads-tracker

Date

05 mai 2021

Catégorie

Recrutement tech

UI, UX, quesaco ?

UI, UX, quesaco ?

UI pour User Interface et UX pour User Experience… Vous avez sûrement déjà rencontré ces termes au moment de travailler sur la conception de votre site web ou de votre application mobile ? Mais savez-vous réellement ce qui se cache derrière ces deux expertises ? 

Les deux disciplines sont en effet souvent confondues, car complémentaires. Le fait qu’il s’agisse de métiers encore récents ne facilite pas leur compréhension. Que se cache-t-il réellement derrière ces acronymes ? Où se trouve la frontière et quelles sont les différences entre UI et UX ? Réponse tout de suite !

UX, UI : ce qui se cache derrière les acronymes

Ne tournons pas plus longtemps autour du pot. En matière de design, et de façon un peu simpliste l’UX Designer s’intéresserait davantage au fond et à la structure des éléments, quand l’UI penchera plus sur la forme. 

Cette distinction reste cependant un peu caricaturale, et mérite d’être approfondie. 

L’UX

L’UX (User Experience) correspond à l’Expérience Utilisateur. Le terme a été inventé dans les années 90 par Don Norman qui le définissait ainsi :

« L’expérience utilisateur englobe tous les aspects de l’interaction de l’utilisateur final avec l’entreprise, ses services et ses produits. »

Dans le cadre de la conception d’un produit numérique, cette discipline étudie le ressenti émotionnel et les attentes des utilisateurs afin d’optimiser leur navigation, de rendre leur parcours plus agréable, plus fluide, plus intuitif. Elle va simplifier l’utilisation du produit, renforcer son accessibilité, intégrer les bonnes fonctionnalités et aussi assurer la confiance de l’utilisateur et donc la crédibilité du produit. L’expert en charge de cette mission est l’UX Designer. Ce métier est arrivé en France dans les années 2000.

L’UI

L’UI (User Interface) est l’Interface Utilisateur. Son expert, l’UI Designer, se concentre davantage sur le visuel du site web ou de l’application mobile. Il veille à attirer le regard de l’internaute et met tout en œuvre pour qu’il y reste. Il traite donc d’apparence, de présentation, mais également de l’interactivité d’un produit avec son utilisateur. 

Et avec un exemple ?

Prenons un exemple pour illustrer tout cela. Imaginez que vous souhaitez créer une application qui simplifie les paiements et remboursements entre amis, et travaillez sur une nouvelle fonctionnalité : la création de cagnottes.

La partie User Experience sera responsable du positionnement des boutons “créer la cagnotte”, “inviter des amis à participer”, etc. Quand en revanche l’User Interface Designer s’occupera de la partie visuelle du parcours de l’utilisateur : ajouter une icone “tirelire”, par exemple, pour rendre la navigation plus intuitive.

À quoi ressemble le quotidien d’un UX Designer ?

Afin d’optimiser l’Expérience Utilisateur, l’UX Designer intervient durant tout le processus de conception ou d’amélioration d’une interface. Il travaille en amont du reste de l’équipe, mais aussi en aval. 

Son intervention en amont de la réalisation ou de l’optimisation d’une interface lui permet d’impliquer l’utilisateur dans la phase de conception. Il doit le comprendre, l’étudier, identifier ses besoins et ses attentes. Pour ce faire, il dispose d’un large panel de méthodes qu’il déploie telles que les études et tests utilisateur, l’idéation (c’est-à-dire la recherche d’idées), le prototypage, le maquettage, etc. Chaque projet étant unique, il ajuste ces méthodes et ses outils à chaque nouvelle mission. Il prend également en compte de nombreuses données telles que les contraintes du projet (budget, temps, etc.) et le contexte de l’entreprise. 

Une fois les résultats obtenus et les blocages identifiés, il conçoit le storytelling qui va provoquer l’émotion chez l’utilisateur. Il doit être en conformité avec l’image de la marque. Il effectue ensuite des ébauches de l’évolution du design (mock-ups), puis met en œuvre la conception et le prototypage du projet.

Au final, le produit numérique doit être accessible, visible, simple, ergonomique et ses fonctionnalités sont intuitives. Il doit aussi être visible sur tous les supports : smartphones, tablettes, ordinateurs, etc. Mais le travail de l’UX Designer ne s’arrête pas là…

En aval de la conception du produit, il veille à la bonne mise en œuvre des améliorations apportées et évalue les résultats. Il ajuste si besoin pour en optimiser l’efficacité.

Le métier d’UX Designer est donc multifacettes. Il doit combiner les objectifs commerciaux du client avec les besoins et attentes des utilisateurs. Il est au carrefour du commercial, du design et de la gestion de projet.

Vous recrutez un UX Designer ?

Dans les bottes d’un UI Designer

L’UI Designer est une évolution récente du métier de web designer. Pour résumer, si l’UX Designer répond aux besoins et attentes des utilisateurs en termes de fonctionnalité, l’UI Designer travaille tout l’aspect visuel de l’interface en veillant à être cohérent avec les parcours utilisateur définis par l’UX Designer. 

Il se charge de toutes les étapes du design graphique d’un site web, d’une application mobile ou d’un logiciel : depuis le brief jusqu’à la livraison de la charte graphique, mais aussi des maquettes, des déclinaisons d’écrans, etc. C’est lui qui va penser et disposer les écrans, choisir les textes, les images, les animations, les boutons, etc. 

L’UX Designer est responsable du transfert de l’image de marque et de l’identité visuelle de son client sur l’interface.

Afin de garantir la satisfaction de tous, il doit en assurer la cohérence visuelle, mais également l’homogénéité ergonomique et fonctionnelle. 

L’UI Designer travaille en équipe. Tout d’abord avec le chef de projet, mais aussi avec les développeurs Front-End et bien sûr l’UX Designer. L’échange entre eux est permanent afin que le produit puisse s’ajuster selon les demandes du commanditaire et les résultats des tests utilisateurs. 

Vous recrutez un UI Designer ?

Deux expertises complémentaires et indissociables

L’UX Designer et l’UI Designer ont un point commun : ils ont une approche centrée sur l’utilisateur. Leur mission à tous les deux est de donner envie à ceux-ci de naviguer sur le site web ou sur l’application mobile et d’y rester. Si l’un travaille sur le pan émotionnel et psychologique de l’expérience des internautes, l’autre se concentre sur le visuel, sur ce qui va favoriser leur engagement. Les deux métiers travaillent main dans la main. L’UI doit être capable de développer une interface qui répond aux exigences mises en avant par le UX Designer. Le choix du design est en phase avec la conception de l’expérience utilisateur, mais aussi des besoins du client. 

L’UX Designer et l’UI Designer sont donc indispensables à la conception d’un produit digital de qualité, et ils travaillent pour cela de concert. Leurs rôles sont bien distincts, mais complémentaires.

L’apparition des métiers d’UX Designer et UI Designer est liée à la complexification du web et à la volonté d’optimiser les produits numériques. En effet, face à la multiplicité des choix sur le Web, l’attention des internautes est plus volatile et leur niveau d’exigence est devenu toujours croissant. Ils peuvent facilement se détourner d’une marque s’ils ne sont pas immédiatement satisfaits. L’expérience utilisateur ainsi que l’aspect visuel d’un site web, ou d’une application mobile ne peuvent donc plus être négligés. L’UX et l’UI Designer sont ainsi devenus incontournables. Ils sont d’ailleurs tout particulièrement sollicités.

Vous cherchez à recruter un profil expert UX ou UI ?

Date

05 mai 2021

Tags
Rédigé par
Thomas Motti
Thomas Motti

Partager