webleads-tracker

Date

27 octobre 2021

Catégorie

Nos conseils en recrutement

Comment faire de la RSE un atout pour vos recrutements ?

Comment faire de la RSE un atout pour vos recrutements ?

A l’heure où l’urgence écologique est devenue une préoccupation de tous. A l’heure où des générations entières sont en quête de plus de sens dans leur travail quotidien, les entreprises doivent s’adapter et redoubler d’efforts. Cela est devenu une condition sine qua non pour parvenir à intégrer de nouveaux talents.

Pour être attractives et améliorer leur marque employeur, les entreprises se doivent aujourd’hui de déployer une démarche RSE. 

La RSE : qu’est-ce que c’est ? 

Commençons donc par revenir sur ce terme de RSE. Un peu galvaudé, mis à toutes les sauces, il veut tantôt dire “responsabilité sociale et environnementale”, tantôt “responsabilité sociétale des entreprises”…

Afin de réconcilier l’un et l’autre, il suffit de revenir aux origines de la RSE. Celle-ci résulte, ni plus ni moins, de la prise en compte des impératifs de développement durable par les entreprises. Ce sont d’ailleurs, paradoxalement, les investisseurs, qui furent les premiers à parler de RSE. Ceux-ci avaient en effet bien compris, notamment après la publication du rapport Meadows, qu’il était important d’avoir une approche responsable du business, pour investir sur du long terme.

En somme, la RSE rassemble un ensemble de mesures volontaires prises par une entreprise qui lui permettent de tenir compte des enjeux environnementaux, sociaux et éthiques dans son développement économique. Les initiatives sont mises en œuvre en interne avec les salariés en leur assurant par exemple le bien-être au travail ou en favorisant leur autonomie. Mais, elles s’appliquent aussi en externe vis à vis des fournisseurs, clients et candidats. Toutes les mesures prises veillent à contribuer au développement durable, à la santé et au mieux-être de notre société et de notre planète. 

Grâce à la RSE, les entreprises n’ont ainsi plus pour seule vocation de fabriquer des produits ou des services et de réaliser des profits. Elles deviennent des actrices engagées

Un atout pour attirer les talents

Les talents en recherche d’opportunités sont de plus en plus attentifs à l’impact (positif) de leur future entreprise sur l’environnement, la société et les employés au sein de l’entreprise. 

Elle devient un critère de choix. En effet, les candidats ne sont plus seulement attirés par une rémunération séduisante ou par des perspectives de carrières. Ils recherchent une structure avec laquelle ils partagent des valeurs communes afin de trouver du sens à leur métier et de s’y engager sincèrement. Les salariés issus des générations Y et Z, les « Millenials », sont tout particulièrement réceptifs à la RSE. Selon une enquête BNP Paribas, plus d’un jeune sur cinq choisirait ainsi l’entreprise la plus éthique s’ils devaient se décider entre deux propositions d’emplois similaires.
La RSE est donc le cadre idéal pour définir la vision et les engagements de l’entreprise et un argument de poids pour faire briller sa marque employeur auprès des talents. Elle permet d’avoir accès à davantage de profils, de mieux les fidéliser et de les rendre plus performants. 

Un levier pour maximiser l’engagement de vos collaborateurs

Pour les entreprises, l’engagement des collaborateurs est un objectif stratégique fondamental. Il est synonyme de productivité et de diminution du turnover. Ces dernières années, cerner et motiver l’engagement des collaborateurs est de plus en plus complexe. 

Les modes et l’environnement de travail changent avec l’extension du télétravail, du coworking, et les attentes et besoins des salariés évoluent. On constate cependant que l’engagement se cristallise autour des valeurs portées par l’entreprise, au-delà de tout autre aspect.. 

La RSE a donc aujourd’hui  un rôle essentiel. Il a été prouvé que le simple fait de travailler pour une entreprise engagée sur le thème de la RSE motive davantage les équipes. Donner aux collaborateurs l’opportunité de s’investir personnellement dans des démarches concrètes améliorant l’impact social et environnemental de l’entreprise booste d’autant  plus leur motivation. 

Le mécénat de compétences (qui consiste à proposer les services des collaborateurs à des associations ou des projets à fort impact social et environnemental) connaît un vif succès. A tel point que des market places de projets sociaux et environnementaux éclosent de toute part pour répondre au besoin d’engagement des salariés (Wenabi par exemple). 

Quel est le lien entre RSE et Ressources humaines ?  

La responsabilité sociétale des entreprises est devenue un facteur d’attraction des candidats. De ce fait, le phénomène doit être pris en compte par les ressources humaines qui ont ici un rôle crucial d’impulsion. En effet, elles peuvent contribuer à mettre en place une stratégie pertinente par divers moyens :

– le choix des nouveaux talents ;
– le soin apporté à l’expérience candidat, aux processus d’intégration ;
– l’accent mis sur la diversité, l’insertion des handicapés, la lutte contre les discriminations à l’embauche ;
– l’installation d’une culture de management durable dans le cadre des évaluations annuelles ;
– la proposition de formations qui peuvent impliquer davantage les salariés dans la RSE, etc.

En interne comme en externe, les RH sont donc les meilleurs ambassadeurs de l’engagement de l’entreprise, de sa marque employeur.

Comment impulser une démarche RSE ?

La mise en place d’une stratégie de RSE se fait en plusieurs étapes :

Définir des actions RSE :

La RSE touche à de nombreux domaines : éthique, environnemental, ressources humaines, sociétales, etc. Mais, il est impossible de mettre en œuvre toutes les actions en même temps. Pour cela, il faut définir les enjeux de l’entreprise, de son secteur, et tenir compte de l’ensemble des parties prenantes. Il est important de savoir quels sont les sujets qui vont impacter la performance de l’entreprise et améliorer sa marque employeur. Organisation du recyclage, réduction de la consommation d’énergie, installation d’espaces de détente, d’équipements modernes et ergonomiques, recrutement de profils plus diversifiés, etc. Les possibilités sont nombreuses.

Ensuite, il faut prioriser les actions et définir les engagements à court, moyen et long terme en mettant en place des objectifs chiffrés.

Communiquer :

L’efficacité d’une stratégie RSE repose bien entendu sur sa médiatisation. Ainsi, une fois établie, elle est évaluée et les résultats sont partagés avec les salariés, candidats, clients. Communiquer en interne motive et fidélise les équipes. En externe, cela permet de recruter plus facilement, surtout sur des profils pénuriques, et de se démarquer de la concurrence. 

Intégrer les salariés :

Les salariés souhaitent s’impliquer dans la démarche RSE de leur entreprise. Pour cela, il est important de leur proposer des formations sur les différents sujets tels que la qualité de vie au travail, la parité, etc. Il est également possible de leur offrir des opportunités de s’investir au niveau social, en nouant des partenariats associatifs.

La RSE est un pilier au sein des entreprises. Elle permet d’attirer les meilleurs talents tout en contribuant à la création d’une culture d’entreprise séduisante et à une amélioration de leur performance !

Date

27 octobre 2021

Tags
Rédigé par
Thomas Motti
Thomas Motti

Partager