webleads-tracker

Date

13 septembre 2022

Catégorie

Recrutement tech

13 questions à poser à un développeur en entretien 

13 questions à poser à un développeur en entretien 

Ce n’est pas pour rien que les développeurs font partie aujourd’hui des profils les plus compliqués à recruter. 

Quelle entreprise n’a pas fait appel à un moment ou un autre de son existence à un développeur ? Que ce soit pour la création d’un site web, d’une application, d’un logiciel, les développeurs ont un rôle clef dans le succès financier de l’entreprise. 

De fait, ce sont des profils rares, fortement sollicités sur le marché de l’emploi. Et pour cause, il existe encore relativement peu de formations spécifiques, notamment en raison de l’aspect technique de ces métiers, faisant de ceux-ci des métiers de passionnés. 

Qui dit métier technique, dit termes techniques et compétences techniques. Mais alors, comment lors d’un entretien d’embauche, pouvons-nous évaluer correctement les compétences d’un développeur en particulier, lorsque nous ne connaissons pas sur le bout des doigts l’environnement tech ?

Voici un échantillon de questions concoctées spécialement pour vous pour que vous sachiez les questions à poser qui apporteront une réelle valeur ajoutée à vos entretiens !   

Les enjeux du recrutement d’un développeur 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il y a quelques éléments à prendre en compte pour le recrutement de ces profils. 

Tout d’abord, afin de cibler au mieux le profil que vous allez recruter, posez-vous quelques temps et évaluer précisément votre besoin. Les développeurs sont généralement spécialisés (back-end, front-end, DevOps, en fonction des langages de programmation), à vous de bien déterminer quelles sont les compétences clefs pour votre besoin ! 

Ce travail offre un gain de temps non négligeable pour vous et pour le candidat ! 

En effet, il y a peu de développeurs sur le marché donc si vous faites entrer un candidat dans votre processus de recrutement et qu’il n’est pas adapté à vos besoins vous lui faites perdre votre temps et le sien. 

Une fois votre besoin correctement évalué, il est temps de mettre en avant votre offre ! Les développeurs savent qu’ils sont rares sur le marché et iront uniquement vers les offres les plus attractives. A vous de vous démarquer pendant toute la durée du processus de recrutement !  

Comment se préparer à l’entretien ?

Vous avez décroché un entretien avec un candidat ? Il est l’heure de vous préparer ! En effet, un travail en amont est nécessaire si vous ne souhaitez pas passer pour un amateur. 

Nous vous conseillons de préparer quelques notes avec les termes clés que vous allez rechercher dans son profil. Une revue en amont des langages de programmation et de leurs conditions d’utilisation ne sera pas superflue !

Enfin, un peu de veille sur l’environnement tech vous aidera à préparer au mieux vos questions lors de l’entretien (cf plus bas) ! 

Comment aborder l’entretien avec un développeur ?

Un entretien avec un développeur est un exercice particulier qui ne doit pas être abordé de la même manière qu’un entretien plus “classique”. 

Lorsque l’on recrute un profil en tension, ce n’est plus le candidat qui doit convaincre le recruteur mais bel et bien l’inverse ! On s’approche presque d’une démarche commerciale de séduction.

Pour cela, pendant l’entretien, démarquez-vous en mettant en avant les qualités de votre offre. Que ce soit la rémunération, la variété des missions, il est l’heure de sortir vos atouts ! 

Au cours des nombreux recrutements de développeurs que nous avons réalisés chez GetPro, il y a quelques points qui ressortent. Tout d’abord, nous vous invitons à favoriser un échange plutôt informel avec les développeurs. Ensuite, évitez à tout prix le vouvoiement et les interrogatoires si vous ne voulez pas que le candidat prenne ses jambes à son cou.

Attention tout de même à ne pas pousser cela à l’extrême, l’objectif étant toujours de récolter un maximum d’informations sur votre candidat. 

Vous vous sentez prêts ? Et bien voici une liste de questions qui vous aideront à évaluer les compétences de votre candidat !

Les 13 questions à poser 

Sur ses précédentes expériences 

Certes la qualité de la formation permet de prédire en partie la future performance du candidat. Mais ses expériences précédentes ont un rôle tout aussi important à jouer ! A vous de creuser celles-ci pour en savoir plus ! 

1. Comment était composée ton équipe ? De combien de personnes ? 

Vous devez épingler cette question en haut de votre liste ! Pourquoi ? Car même si le développeur a cette réputation de ‘loup solitaire”, il travaille très souvent en équipe avec d’autres développeurs.

Vous pourrez ainsi déterminer s’il a déjà évolué dans un contexte similaire au vôtre.   

2. As-tu déjà travaillé en peer programming ?

Deux avantages à poser cette question en entretien : tout d’abord, le peer programming est une méthode d’organisation qui se développe de plus en plus et qui permet de limiter les erreurs lors de la création du code. Ensuite, un développeur sachant qui est à l’aise avec cette méthode saura travailler en équipe et accepter un regard extérieur sur son travail. Des qualités nécessaires à un bon développeur !  

3. As-tu des exemples à nous présenter de tes différents travaux ? 

Même si ce qui est indiqué sur le CV du candidat est important, une vérification supplémentaire des différents travaux réalisés par celui-ci est intéressante. Vous aurez une vision plus claire du niveau technique du développeur et vous assurez que les informations inscrites sur son CV et dites pendant l’entretien sont pertinentes avec l’exemple qu’il vous présentera.  

Sur son intérêt pour l’environnement Tech

L’écosystème tech est en constante évolution. En matière de programmation, de développement web, les technologies se renouvellent sans cesse. Pour progresser au quotidien et rester compétitif sur le marché du travail, il devient indispensable pour les développeurs de suivre les innovations technologiques et de rester à la page sur les dernières avancées. 

4. As-tu des projets personnels sur lesquels tu travailles ?

Si vous hésitez entre deux candidats, préférez une personne qui a développé ses compétences techniques pendant son temps libre et qui est à jour sur les technologies les plus tendances. Les candidats doivent pouvoir vous présenter ou vous parler de projets personnels sur lesquels ils ont travaillé.  

5. As-tu une personnalité qui t’inspire ?

Plutôt innovateurs de génie ou entrepreneurs à succès devenus milliardaires ? La réponse à cette question peut vous éclairer sur les ambitions et les valeurs d’un candidat. Elle vous aidera à savoir s’il pourra s’intégrer dans l’équipe qu’il va rejoindre. 

6. Quelle technologie pourrait prochainement transformer ton travail ? 

Cette question vient dans la continuité de celles posées précédemment. Elle permet en plus des autres de savoir si le candidat fait de la veille régulièrement. 

Pour évaluer ses compétences techniques 

7. Y a-t-il un site qui t’agace de par son aspect ou son fonctionnement ? Si oui, quelles modifications voudrais-tu y apporter ? 

Interroger le candidat sur sa capacité à résoudre un problème et à donner un avis constructif sur le travail d’un autre est un bon indicateur de son niveau technique. Attention cependant, il ne doit pas se contenter de critiquer le travail de quelqu’un d’autre sans apporter d’axes d’amélioration ! 

8. Peux-tu m’expliquer en une phrase ce que signifie “XXX” ? 

Quoi de mieux que de demander à expliquer simplement un terme pour savoir si le candidat est à l’aise avec le sujet. Simple et efficace. 

9. Quels langages de programmation maîtrises-tu ?

Les langages de programmation sont nombreux et répondent tous à des usages différents. En fonction de la réponse du candidat vous saurez s’il est à l’aise avec les langages que vous utilisez en interne et s’il peut apporter un nouveau spectre de compétences à votre équipe.

10. Quelle est ta stack idéale ?  

Une stack technique est une liste de tous les outils technologiques utilisés pour développer et faire fonctionner un programme. Cette question à donc pour but de connaître les outils avec lesquels le candidat se sent le plus à l’aise et si cela correspond à ceux que vous utilisez. 

Ne pas négliger les compétences relationnelles 

11. Comment gères-tu un retour négatif sur ton travail ?

Les développeurs sont soumis à un grand nombre de retours sur leur travail, que ce soit par les utilisateurs ou par les collaborateurs de l’entreprise. Un candidat idéal doit pouvoir entendre les retours, se remettre en question et apporter des modifications si nécessaire.

12. As-tu déjà été accusé d’une erreur dont tu n’étais pas responsable ?

C’est une question difficile, mais elle vous aidera à jauger l’attitude du candidat face au travail d’équipe. Vous avez besoin d’un développeur web diplomate qui ne s’énerve pas à la première contrariété et qui cherche à comprendre plutôt qu’être sur la défensive.

13. Vous travaillez en équipe avec deux personnes dont les idées s’opposent, comment gérez-vous cette situation ? 

Cette question de mise en situation permet de comprendre la manière dont le candidat gère les conflits au sein de son équipe. Sera-t-il plutôt autoritaire, laxiste ou intermédiaire ? Dans tous les cas, cette question révèle des traits de personnalité intéressants…

Pour conclure

Vous avez désormais un bon échantillon de questions à poser à un développeur !

Afin d’aller plus loin dans vos processus de recrutement, vous pouvez les compléter par des tests techniques et des mises en situation. Cela vous permettra d’avoir une idée plus concrète des compétences techniques réelles du candidat. 

Pour les compétences relationnelles et le culture fit, il existe des tests psychométriques fiables qui vous donnent un rapport détaillé de la personnalité du candidat. Les tests issus du Big Five en sont un bon exemple. 

Date

13 septembre 2022

Tags
Rédigé par
Guillaume Blomme
Guillaume Blomme

Partager