webleads-tracker

Date

09 août 2021

Catégorie

Nos conseils en recrutement

Comment optimiser votre relation avec un cabinet de recrutement ?

Comment optimiser votre relation avec un cabinet de recrutement ?

Peut-être cherchez-vous à être accompagnés sur vos recrutements ? Peut-être êtes vous de l’autre côté du gué, en processus avec un cabinet qui vous a démarché ? Dans un cas comme dans l’autre, il est parfois difficile de se comporter vis-à-vis d’un cabinet de recrutement. 

Clients ou candidats, comment optimiser votre relation avec un cabinet de recrutement ? Réponse tout de suite. 

Commencer par le commencement : Comment fonctionne un cabinet de recrutement ? 

Avant de se demander comment interagir au mieux avec un cabinet de recrutement, encore faut-il savoir comment celui-ci fonctionne. Quelle que soit la terminologie utilisée, cabinet ou agence de recrutement, l’objectif est simple : permettre aux entreprises qui recrutent d’externaliser leur recherche de nouveaux talents. 

L’entreprise en question lui exprimera ainsi ses besoins sur le(s) poste(s) à pourvoir, et le cabinet se chargera de lui présenter des candidats adéquats, sur la base de ces besoins. L’agence de recrutement s’occupe donc d’identifier, de contacter et de présélectionner les candidats pertinents en fonction de l’offre.

Les recruteurs sont donc partagés entre les deux typologies d’interlocuteurs : le client et les candidats. L’objectif étant de parvenir à satisfaire l’un et l’autre. (Eh oui, la satisfaction des candidats, y compris ceux qui sont écartés d’un processus de recrutement, est un enjeu essentiel pour un cabinet de recrutement, puisqu’il s’agit d’autant de talents qui pourraient être rappelés pour un autre client à l’avenir). 

Côté Client  : Comment ça se passe ? 

Vous cherchez à recruter ? Comment optimiser votre relation avec un cabinet de recrutement ? Comment faire en sorte que la prestation de chasse de talents se passe bien, et que le cabinet devienne réellement votre meilleur allié pour recruter le profil qui vous fera passer un cap ?

Vous cherchez un profil précis et souhaitez faire appel à un cabinet de recrutement. Voici quelques éléments, pour vous assurer que tout se déroule au mieux. 

Tout savoir sur la chasse de talents

Clé n°1 – La communication

Si vous faites appel à un cabinet de recrutement, c’est d’abord et avant tout pour gagner du temps. Toujours est-il que, pour travailler dans la bonne direction, les recruteurs auront besoin d’un maximum d’informations au départ de la recherche, et de vos feedbacks réguliers sur une shortlist, puis les candidats présentés. Cela permet également de réajuster les critères de recherche en cours de route, si nécessaire.

L’idéal sera donc de se rendre disponible pour des points réguliers, qui permettront d’être aligné en permanence sur la recherche. Cette communication régulière est absolument essentielle. Les profils recherchés par un chasseur de tête sont souvent très sollicités. 

Ces candidats potentiels ne s’embarrassent donc pas à poursuivre un processus de recrutement interminable, ou à patienter si les délais de réponse sont trop longs. A fortiori en début de processus. 

Manquer de réactivité vous prive ainsi d’une partie importante des candidats susceptibles d’être intéressés par votre projet. 

Clé n°2 – La transparence

Chez GetPro, nos recruteurs disposent d’une excellente vision macro du marché de l’emploi. Ils se tiennent à la disposition des entreprises clientes pour les accompagner et leur faire gagner un maximum de temps, mais également les aider à ajuster leurs critères de recherche si nécessaire. 

Cela nécessite de recueillir un maximum d’informations, que ce soit sur l’entreprise, son système d’organisation, son évolution à court, moyen ou long terme, ou sur le profil recherché. 

Lorsque vous faites appel à un cabinet de recrutement, le recruteur devient un porte-parole, un relais. Il doit être capable de pitcher votre entreprise à la perfection, et de partager votre culture d’entreprise, de faire rayonner votre marque employeur. Et cela requiert un maximum de transparence de part et d’autre.

Un exemple classique : donnez de la visibilité aux recruteurs sur les candidats que vous avez approché de votre côté, afin d’éviter les doublons. Chacun y gagnera un temps précieux.

Clé n°3 – Tout ne s’arrête pas à la signature de la promesse d’embauche

Troisième clé à garder en tête en toutes circonstances : le succès d’un recrutement n’est pas acté lorsqu’un candidat accepte la promesse d’embauche. La prestation ne s’arrête pas non plus au moment de l’onboarding de votre nouvelle recrue.

Au contraire, durant la période de préavis du candidat, et pendant sa période d’essai, maintenez des contacts réguliers avec le recruteur. Cela permettra de s’assurer de garder le lien avec le candidat, d’avoir un suivi des éventuelles difficultés rencontrées, et ainsi de réagir rapidement, avant qu’il ne soit trop tard. 

Clé n°4 – Votre cabinet de recrutement est votre meilleur allié

Dernier élément enfin : le rôle d’un cabinet de chasse de talents comme GetPro ne se limite pas au sourcing de candidats pertinents pour vous. 

Getpro a eu l’occasion de développer une réelle expertise sur les métiers qui gravitent autour de l’écosystème tech. Votre recruteur est donc un interlocuteur de choix pour vous conseiller, et vous aider par exemple à réajuster votre grille de recherche, votre grille salariale, ou vous accompagner dans vos enjeux RH. 

Vous souhaitez être accompagnés dans votre recherche ? 

Contactez-nous !

Côté candidat, comment ça se passe ? 

Vous venez d’être contacté par un chasseur de tête ? Celui-ci envisage de vous positionner sur l’une des offres sur lesquelles il travaille ?

Pour peu que vous ne soyez pas coutumier de ce genre d’approches directes, cela peut générer du stress, et son lot de questions. Comment réagir ? Y a-t-il des choses que vous ne devez surtout pas dire ? …

Si à l’inverse votre messagerie LinkedIn, ou votre boite mail déborde de sollicitations, la tentation peut être grande d’ignorer la proposition ou d’y répondre sèchement. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Une opportunité à saisir

Commençons par une évidence qu’il est bon de rappeler. La prise de contact d’un recruteur est un élément positif, qui indique que votre profil est susceptible d’intéresser différentes entreprises. 

Que la proposition vous intéresse ou non, cette prise de contact doit être considérée comme une occasion à saisir. 

Vous n’êtes pas intéressé ? Déclinez simplement, poliment. Évitez d’opter pour une réponse froide, sèche et définitive, qui pourrait vous fermer des portes. Au contraire, en restant cordial, voire en ouvrant la voie à un nouvel échange d’ici 6 mois ou 1 an, vous mettez toutes les chances de votre côté. Peut-être le recruteur en question, ou un autre recruteur de son cabinet, vous proposera-t-il plus tard une opportunité dans l’entreprise de vos rêves…

Vous pourriez être intéressé ? Gardez en tête que le recruteur n’est pas là pour juger votre personnalité ou votre parcours. Son objectif est au contraire de voir si vos attentes peuvent coïncider avec celle de son client. 

Saisissez l’opportunité, soyez transparents… Qui sait ? Il pourrait y avoir une très belle nouvelle au bout du tunnel !

Candidat et recruteur : tisser une relation de confiance

Le recruteur connaît le besoin de son client sur le bout des doigts. Il souhaite surtout s’assurer que vous allez vous épanouir et que les missions sont réellement celles que vous cherchez et qui pourront vous plaire.

Ne soyez donc pas avare de détails sur votre parcours, vos expériences, et vos envies. Si vous avez des doutes, faites-en également part au recruteur : celui-ci est là pour vous guider. Soyez aussi transparents sur vos critères de choix. Le télétravail est un élément déterminant pour votre futur poste ? Mentionnez le. 

Tout au long du processus, le recruteur sera en quête de feedbacks après chaque étape d’entretien. L’idée étant de partager et de faire remonter tous les doutes et éléments potentiellement bloquants, pour trouver un compromis. Le recruteur est un “super-négociateur”, qui reste neutre entre candidat et client, et doit tout mettre en œuvre pour que les deux parties soient alignées au moment de signer le contrat de travail.

De la même façon qu’il est à l’écoute de son client, pour réajuster la recherche en permanence, le recruteur joue un rôle de coach, de conseiller pour le candidat. Il intervient en support pour répondre aux interrogations. 

L’objectif, côté recruteur comme côté candidat, est de parvenir à tisser une relation de confiance, afin d’avancer ensemble vers un même objectif : aller au terme du processus de recrutement…

… j’ai décroché le job ! Et après ?

Vous avez passé brillamment chaque étape ? Vous venez de recevoir la proposition d’embauche et envisagez de l’accepter ? Excellente nouvelle !

En cas de doutes sur les conditions contractuelles, le recruteur saura vous conseiller et négocier avec vous les derniers détails avec l’entreprise.

Enfin, même une fois arrivé au sein de l’entreprise, le recruteur reste à votre disposition en cas de besoin. Vous rencontrez certaines difficultés ? Parlez-en avec le cabinet de recrutement, qui saura prendre les mesures nécessaires pour régulariser la situation, avant que celle-ci ne s’envenime.

Relation avec un cabinet de recrutement : ce qu’il faut retenir

S’il fallait ne retenir qu’une idée de cet article, ce serait la suivante : client ou candidat, la clé réside dans la transparence. Soyez aussi transparent que possible, apportez un maximum d’informations au recruteur. Ainsi, votre cabinet de recrutement sera dans les meilleures conditions pour vous permettre de trouver la recrue idéale… ou le job de vos rêves !

Date

09 août 2021

Tags
Rédigé par
Thomas Motti
Thomas Motti

Partager