webleads-tracker

Date

05 novembre 2020

Catégorie

Nos conseils en recrutement

Tags

Quel est le meilleur classement des écoles d’ingénieur pour les recruteurs ?

Quel est le meilleur classement des écoles d’ingénieur pour les recruteurs ?

Le monde des écoles d’ingénieurs peut avoir l’air flou pour celui qui n’est pas passé lui-même par une école d’ingénieur. Se repérer dans les classements et les différentes formations pour comprendre quelle école correspond à vos critères de recrutement, n’est pas chose facile. 

Les appellations des écoles d’ingénieurs ne facilitent pas les choses, difficile de se souvenir et de comprendre la spécificité d’écoles dont les noms semblent avoir été codés : “ENSAT, EEIGM, ENSIL, ENSCI, ENSEEIHT-INP, INP-EEIGM”. 

Comment se repérer parmi les 201 écoles d’ingénieur ?

En France, 201 écoles étaient habilitées, en 2018, à délivrer un titre d’ingénieur. Parmi elles, il est fréquent que l’on retrouve les mêmes acronymes, ou des acronymes similaires, d’une école à l’autre. Et les classements, censés aider à y voir plus clair, sont contradictoires. 

Difficile donc de se repérer pour ceux qui doivent choisir une école, du lycéen à l’étudiant en classe préparatoire, en passant par leurs parents. Pour les recruteurs, il n’y a pas de raison que ce soit beaucoup plus simple; 

Comment faire, alors, pour évaluer la valeur des diplômes délivrés lors du sourcing de vos candidats ? 

Trois subtilités à connaître pour comparer les différentes écoles d’ingénieur accréditées

  1. La distinction public / privé : contrairement aux écoles de commerce qui sont très souvent privées, certaines écoles d’ingénieurs sont privées et d’autres sont publiques. Cette distinction impacte de façon non négligeable le coût des formations. 
  1. Les modalités de l’admission : certaines écoles recrutent sur concours après une classe préparatoire, d’autres sont post-bac, et peuvent disposer d’une classe préparatoire intégrée directement à l’école. D’autres s’inscrivent à cheval entre ces deux modèles.
  1. La spécialisation: certaines écoles d’ingénieurs font le choix de rester généralistes tout le long du parcours, alors que d’autres font le choix de la spécialisation. Mais même parmi les généralistes, certaines ont des domaines de prédilection. 

Quelle est la validité des classements ?

Des classements contradictoires

Dans le cas d’écoles de commerce, la solution la plus courante – qui reste controversée -, reste pour les entreprises de se fier aux classements. Le classement du SIGEM, par exemple, présente l’avantage d’être remarquablement stable.

Pour les écoles d’ingénieurs, cela s’annonce plus délicat. En effet, les deux principaux classements, celui de L’Etudiant et celui de l’Usine Nouvelle, donnent des résultats très contradictoires entre eux. D’une année sur l’autre, une même école peut ainsi truster une des premières places dans un classement et figurer en queue de peloton de l’autre.

À ces deux classements, on peut ajouter les classements du Figaro avec une distinction entre école spécialisées et écoles d’ingénieurs généralistes. Un découpage qui nous semble d’ailleurs correspondre beaucoup mieux à la réalité. Si vous souhaitez utiliser ce classement, il faudra cependant définir en amont si vous avez besoin de profils généralistes ou spécialistes. 

Comparer ce qui est comparable 

Comparer des écoles d’ingénieurs généralistes avec des écoles d’ingénieurs spécialisées n’a pas beaucoup de sens. En y regardant de près, on peut constater que certains classements d’écoles d’ingénieurs comme celui de l’Usine Nouvelle pondèrent très fortement le salaire des diplômés. 

À tel point que l’école Polytechnique peut parfois y apparaître moins bien classée que des écoles du numérique. Sans rien enlever à la valeur des écoles du numérique, on peut tout de même noter qu’il s’agit là d’une aberration.  

Les classements d’écoles d’ingénieurs sont nécessairement incohérents lorsqu’ils comparent des écoles d’ingénieurs généralistes avec des écoles d’ingénieurs spécialisées en aéronautique, informatique, chimie, biologie ou dans les nombreuses autres disciplines.

Entre les classements de l’Etudiant, du Figaro et de l’Usine Nouvelle, les différences ont de quoi étonner. L’Isep par exemple varie de la 28e place dans le classement de l’Usine Nouvelle à la 98e dans celui de l’Étudiant. 

Pourquoi de telles différences d’un classement à l’autre ? 

Et bien par exemple parce que le classement de l’Usine nouvelle intègre beaucoup moins la dimension académique et évalue le nombre d’élèves ayant créé des entreprises, les carrières à l’international, l’insertion professionnelle ou encore la qualité de la recherche. 

Ces éléments sont intéressants pour des étudiants soucieux de choisir la formation qui correspondra le plus à leurs attentes. Pour un recruteur, en fonction des objectifs de recrutement, ces critères peuvent ne pas être pertinents. 

Par exemple, dans certains classements, l’école des Ponts et Chaussées se retrouve mal classée, car le nombre d’anciens élèves ayant créé des entreprises y est assez faible (seules 15 start-up soutenues par des incubateurs sur les cinq dernières années).

Mais en tant que recruteur, est-ce toujours utile de se fier à ce critère ? 

Besoin d’aide pour recruter un profil d’ingénieur ?

Des critères académiques plus représentatifs de la réputation des écoles

Les critères académiques sont certainement plus intéressants dans une logique de recrutement car ils donnent des informations sur le profil des étudiants et diplômés plus que sur l’école en elle-même : capacités de travail, rigueur, culture générale. Ils sont souvent assez représentatifs de l’image que les écoles ont auprès des candidats, et permettent de mieux identifier certains profils.

Se concentrer sur la tendance globale des classements sur plusieurs années

Pour un recruteur il est donc conseillé d’éviter de s’appesantir sur les fluctuations des classements d’une année sur l’autre mais plutôt de regarder les positions des écoles sur le temps long, tout en essayant de comparer ce qui est comparable, les écoles généralistes entre elles et les écoles spécialisées entre elles, par domaine d’expertise.  

Identifier votre typologie d’écoles en fonction de vos besoins

Avez-vous besoin de recruter un profil issu d’une école d’ingénieur spécialisée en aéronautique, en chimie, en biologie ou dans une autre discipline ? Avez-vous besoin de recruter un profil généraliste ? 

Lors de l’analyse de votre besoin, il ne faut pas vous fier aux apparences. Ce n’est pas parce que vous avez besoin d’un chef de projet en systèmes d’information qu’il faudra nécessairement sauter sur les écoles spécialisées dans l’informatique. 

Si votre système d’information est dans le domaine de l’énergie, il peut être très intéressant de recruter un ingénieur issu d’une école spécialisée dans l’énergie. Si vous êtes un cabinet de conseil en informatique, ou un éditeur avec pour client principal Airbus, vous auriez peut-être intérêt à privilégier des profils d’ingénieurs spécialisés dans l’aéronautique.

La compréhension du métier est tout aussi importante que la compréhension de la technique. D’autant que le numérique fait de plus en plus partie du tronc commun de toutes les écoles d’ingénieurs. 

Traduire les notes et les classements en critères de recrutement

Si vous recherchez de “bons élèves”

Disons-le nous franchement, la principale chose qu’un classement peut vous garantir, c’est de recruter “un bon élève”. Ce n’est ni une qualité ni un défaut. Certaines entreprises sur certains postes peuvent avoir besoin de profils correspondant à un profil, peut-être caricatural, de “bon élève”. Et sur ce critère, les classements intégrant le plus de critères académiques peuvent vous aider. 

Qu’entendre par cette caricature de bon élève ?

Les critères académiques des classements sont évidemment limités dans l’analyse d’une cohorte de candidats et ne disent pas tout, mais ils renseignent sur la capacité de travail, d’organisation, le rapport à la compétition, la stabilité, l’auto-discipline, la confiance et dans une certaine mesure le quotient intellectuel. 

Et plus la barre est haute, plus le filtre fonctionne.  Ces différents traits de caractères sont indispensables et très recherchés dans le monde de l’entreprise. Ils révèlent un certain nombre de traits de personnalité, un certain niveau d’intelligence et de culture générale scientifique. 

Les meilleurs élèves ne sont pas toujours dans les meilleures écoles

S’il est possible de corréler haut niveau dans les classements et qualités d’un profil, l’inverse n’est pas vrai. Un ingénieur issu d’une école moins bien classée, ou même un profil autodidacte, peut avoir toutes les qualités recherchées. 

Les choix d’écoles par les élèves sont bien sûr liés au niveau académique, mais se font aussi sur d’autres critères, parfois financiers, ou liés à des parcours de vie et des motivations propres aux candidats.

La caricature du premier de la classe ne correspond pas à toutes les structures

Dans le cadre d’un recrutement, se baser uniquement sur un diplôme n’est pas suffisant. Cela ne garantit assurément pas de tomber sur le profil idéal. C’est d’ailleurs pour vous permettre de recruter de façon plus inclusive et avec un haut niveau de confiance, que chez GetPro, nous nous appuyons sur les dernières avancées en psychométrie.

Même en recrutant un Polytechnicien, le diplôme seul ne vous certifie pas que celui-ci sera performant sur son poste, ou s’intégrera bien dans votre culture d’entreprise. De façon prosaïque, un profil issu de l’X pourra être très brillant académiquement, mais risquer de s’ennuyer sur certains postes, voire refuser de prendre en charge certaines tâches.

La psychométrie au service d’un recrutement plus rigoureux

Utiliser la psychométrie permet d’élargir vos viviers de candidats, en identifiant le potentiel, ou traits de caractères que vous recherchez, sans s’arrêter au seul diplôme. Comme nous vous le disions dans notre précédent article au sujet du BIG 5, les entreprises sont toutes en concurrence pour les mêmes profils, alors qu’elles pourraient élargir leur vivier en utilisant des tests psychométriques

Les diplômes et les critères académiques ne renseignent en rien sur la motivation dans un contexte professionnel donné. Cela vaut également pour tous ceux qui n’avaient pas les motivations nécessaires pour exceller d’un point de vue académique mais ont su développer les traits de caractères que vous recherchez.

La capacité à se réinventer

Dans une économie où la réinvention permanente et la créativité sont plus que nécessaires, il est urgent de s’entourer de profils qui correspondent aux critères cités plus haut sans pour autant être scolaires. Or il sera plus difficile de trouver ces profils en se basant uniquement sur les diplômes. 

Enfin, il est important d’avoir en tête les différentes voies d’entrées en école. Entre un étudiant entré par la voie de la classe préparatoire sur concours, un étudiant entré par la voie des admissions parallèles (admission sur titre après un BAC + 3 dans une autre filière, ou à l’université), ou un étudiant entré directement en école via une classe préparatoire intégrée, il faut savoir faire la différence. 

Ces différentes modalités d’entrée peuvent vous informer sur la capacité de travail ou le rapport à la compétition d’un candidat, par exemple dans le cas d’un candidat issu de classes préparatoires. Sans que cela ne disqualifie d’emblée les candidats entrés par d’autres modalités, bien sûr, le passage par un classe préparatoire est un indicateur qui prêche pour une certaine capacité de travail. 

Autre critère à garder à l’esprit : le coût de certaines formations qui peut mener certains très bons candidats à privilégier des écoles moins coûteuses ou des cursus autorisant l’alternance. 

Il sera donc utile dans le cadre d’un recrutement de pondérer les classements en intégrant la notion de modalités d’entrée, de coût de la formation et de spécialisation. 

Par exemple, vous trouverez d’excellents candidats sortis de l’école des Arts et Métiers, une des plus anciennes écoles d’ingénieurs qui a une spécialisation et une culture industrielle très forte. Beaucoup d’élèves ingénieurs font des choix basées sur la spécialisation, la culture, l’esprit de l’école, beaucoup plus qu’en regardant les classements. 

Nous vous proposons donc de regarder ces différents classements par spécialisation, pour identifier les écoles qui pourraient correspondre à vos recrutements.

Le classement des écoles d’ingénieur, en fonction de votre besoin en recrutement

Les écoles d’ingénieur généralistes, seul consensus

Les écoles généralistes sont généralement ciblées par les élèves des meilleures classes préparatoires, et sont généralement les plus prisées des recruteurs, qu’il s’agisse de cabinets de recrutements comme GetPro, ou de recruteurs internes. 

1-L’X

2-Centrale Paris

3-Les Mines Paris 

4-Les Ponts

5-Télécom Paris

6-ESPCI Paris

7-Centrale Lyon 

8-L’ENSAE

9-Centrale Nantes

10-ENSTA Paris

11-Supaéro

12-Agro Paris-Tech

13-Chimie Paris.

Mais à côté de ce classement d’écoles d’ingénieurs généraliste, nous vous conseillons également d’identifier la spécialisation qui pourrait vous intéresser et de regarder le classement correspondant. C’est une très bonne façon d’élargir votre vivier. 

Les écoles d’ingénieur spécialisées en Physique-Chimie

1-L’ESPCI Paris, 

2-Chimie Paris Tech, 

3-SupOptique,

4-Lorraine INP-ENSIC 

5-ECPM                        

         Cliquez ici pour avoir la liste complète

Les écoles d’ingénieur spécialisées dans l’aéronautique, les  transports et la logistique

1-L’ISAE SUPAERO 

2-L’ENSTA Bretagne

3-L’ESTACA 

4-L’ENAC 

5-Lorrain INP Ensem          

  Cliquez ici pour voir la liste complète

Les écoles d’ingénieur spécialisées en informatique et systèmes embarquées

1-Telecom Paris

2-L’ENSAE Paris

3-L’INSA Lyon

4-L’ISAE Supaero 

5-Grenoble INP Ensimag          

    Cliquez ici pour voir la liste complète 

Les écoles d’ingénieur spécialisées dans les enjeux environnementaux et énergétique 

1-Grenoble INP

2-Mines Saint-Etienne

3-ENSEEITHT 

4-INP Toulouse

5-Grenoble INP 

6-Ense3 

7-L’ENSIACET 

8-INP Toulouse sont sont spécialisées sur le sujet et pourront vous fournir quantité de candidats de très bon niveau. Pour voir la liste complète des écoles de ce domaine, rendez-vous          

        Cliquez ici pour voir la liste complète

Les écoles d’ingénieur spécialisées en Génie civile et  BTP 

1-L’ESTP

2-IMT Mines Alès

3-Cesi École d’ingénieurs

4-Insa Rennes

5-Polytech Lille                    

        Cliquez ici pour voir la liste complète

Les écoles d’ingénieur spécialisées en agronomie et biologie 

1-Agora ParisTech

2-Polytech Nice 

3-Bordeaux INP 

4-ENSTBB 

5-Montpellier SupAgro 

6-ENSAT 

7-INP Toulouse.                    

      Cliquez ici pour voir la liste complète

Les écoles d’ingénieur spécialisées en génie industriel et mécanique 

1-INSA Lyon

2-UTC

3-Mines Saint-Etienne 

4-ENSEEIHT

5-INP Toulouse

6-Insa Toulouse                    

     Cliquez ici pour voir la liste complète

Les écoles d’ingénieur spécialisées en matériaux ?

1-Lorraine INP-EEIGM

2-ECPM 

3-ENSIL-ENSCI

4-Polytech ParisSud 

5-Grenoble INP-Pagora         

   Cliquez ici pour voir la liste complète

Ces différents classements, bien sûr, restent eux aussi subjectifs : le choix des critères n’est pas parfait. Ils permettent cependant de se faire une bonne idée des écoles à viser, dans le cadre de vos recrutements, en fonction du profil que vous recherchez.

Si vous avez des besoins en recrutement actuellement, et souhaitez être accompagnés, n’hésitez pas à nous contacter. Nos équipes sont à votre disposition !

Date

05 novembre 2020

Tags
Rédigé par
Thomas Motti
Thomas Motti

Partager