webleads-tracker

Date

04 août 2022

Catégorie

Fiches métiers

Tout ce qu’il faut savoir sur les métiers du développement

Tout ce qu’il faut savoir sur les métiers du développement

Aujourd’hui, toutes les entreprises ont à un moment ou un autre de leur existence besoin de faire appel à un développeur. 

Que ce soit pour la création d’un site web, d’une application mobile ou d’un logiciel, une entreprise se doit de suivre les tendances du marché pour rester compétitives et ne pas se retrouver en difficulté..

Cependant, il existe de plusieurs types de développeurs qui n’ont pas tous les mêmes compétences et rôles au sein d’une équipe. 

L’idée derrière cet article ? Vous éclairer sur les principaux métiers du développement web qui existent à ce jour. Vous apporter donc, pour chacun des métiers, un récapitulatif des compétences et missions clés, sur lequel vous appuyer en cas de doute.

Qu’est-ce que le développement web ? 

Le développement web englobe toutes les étapes dans la conception d’un site web ou d’une application web. Pour ce faire, les développeurs utilisent différents langages de programmation dont l’utilisation diffère en fonction de la tâche à accomplir. On appelle cela le codage ou la programmation.

Parmi ces étapes, vous retrouverez la création du contenu du site web, son développement, sa maintenance, l’analyse du code etc…

Chacune de ces étapes nécessite une expertise particulière et peut constituer un métier à part entière ! 

Le développeur Front-end

Le développeur Front-End conçoit toute la partie visible d’un site web ou d’une application. Ce que l’on entend par là est simple : son travail correspond à l’ensemble de ce qui est visible sur l’écran de l’utilisateur. C’est donc au développeur Front-end qu’il revient aussi d’optimiser l’ergonomie et la navigation d’un site. 

Voici les éléments que le développeur Front-End peut être amené à créer : les couleurs, les polices, les icônes, les images. Il assure aussi la fluidité du site et qu’il s’adapte aux différents appareils (téléphone, tablette, pc) ainsi qu’aux différents moteurs de recherche. 

La plupart du temps, il part d’une maquette réalisée au préalable par un designer. 

Ses missions nécessitent un grand travail de veille pour être à jour sur les tendances en matière de développement et de conception web et s’assurer que l’optimisation soit maximale pour les utilisateurs. 

Il joue donc un rôle très important. Par exemple pour un site e-commerce, le risque est grand de perdre une partie importante des utilisateurs si le site n’est pas correctement optimisé (si les pages chargent trop lentement, si les CTA (call to action) renvoient vers une erreur 404, etc…)

Pour ce faire, le développeur Font-End va programmer l’interface d’un site à l’aide de langages de programmation bien spécifiques. HTML, CSS et JavaScript  sont les plus répandus pour le développement Front-End ainsi que les différents frameworks de ces langages. 

Pour rappel, un framework est en quelque sorte une bibliothèque de fonctionnalités où les développeurs pourront piocher en fonction de leurs besoins. 

Concernant les rémunérations d’un développeur Front-end, tout dépendra du niveau d’expertise et d’expérience du développeur. Nous pouvons cependant vous donner une moyenne : 

  • Junior : 42K€ 
  • Intermédiaire : 51K€
  • Senior : 58K€

Le développeur Back-end

A la différence du développeur Front-End, le développeur Back-End s’occupe de toute la partie invisible d’un site web. Pourquoi “invisible” car il gère le côté serveur d’un site web et les bases de données, il n’est pas possible pour l’utilisateur de voir ou d’interagir avec ces éléments.

Le développeur Back-End s’assure de la création et de la maintenance du code qui exécute un site Web. Ce code connecte le site Web au serveur et garantit que les données circulent correctement vers le site Web et que les transactions, s’il y en a, sont traitées. 

  • Le développement back-end peut donc englober la mise en place, la configuration et le maintien de plusieurs composantes essentielles d’un projet web :
  • Le serveur, où sera hébergé le site internet qui doit tourner 24h/24. Il est souvent géré par un administrateur système (sysadmin) ou un DevOps (dont nous vous parlons juste en dessous).
  • La base de données, où toutes les informations seront stockées comme par exemple le login, le mot de passe ou le panier d’un utilisateur.
  • L’application, c’est à dire le site internet dans sa globalité et la logique qui permet aux différentes pages, au serveur et à la base de données d’interagir.
  • Le back-office dans certains cas, une interface interne utilisée par d’autres collaborateurs afin qu’ils puissent intégrer du contenu facilement.

Concernant les rémunérations, elles sont proches de celles des développeurs Front End : 

  • Junior : 43K€ 
  • Intermédiaire : 53K€
  • Senior : 61K€

Développeur Full Stack 

Le développeur Full Stack est en quelque sorte le couteau suisse du développement. Il combine à la fois les compétences d’un développeur Front-End et Back-End. En effet, il doit connaître toute la chaîne de développement d’une application et pour cela, il est très prisé des startups et scales-ups. 

Sa grande palette de compétences lui permettra de travailler tout aussi bien sur de l’intégration de contenus ou sur des projets backends poussés. 

Ses missions peuvent varier du tout au tout en fonction de son entreprise. Il devra faire preuve d’une grande adaptabilité et d’autonomie sur ses tâches. Cependant, tout comme le développeur back-end ou front-end, il est amené à collaborer avec différents interlocuteurs tels que des web designers, des lead dev, des Product Owner et d’autres encore ! Il doit donc impérativement savoir travailler en équipe. 

Sa rémunération reste dans le même ordre d’idée que les autres développeurs :

  • Junior : 42K€
  • Intermédiaire : 51K€
  • Senior : 58K€ 

Lead Developer

Le Lead Developer est un développeur expérimenté qui, comme son nom l’indique, prendra le “lead” sur le développement. Il est alors à la tête d’une équipe de développeurs ce qui ajoute un caractère managérial à ses missions. 

Il est souvent à la tête d’un ou plusieurs projets et assure l’aboutissement technique de ceux-ci. Il a aussi un rôle de mentor pour les développeurs plus juniors vers lesquels ils peuvent se tourner en cas de difficultés. 

Dans le cadre de ses projets, le lead developer doit mener à bien plusieurs missions techniques. Selon les responsabilités qui lui sont confiées, il :

  • Analyse les contraintes et les besoins ;
  • Supervise et assure le suivi technique des projets ;
  • Mets en place et réalise les tests techniques, parfois en collaboration avec l’équipe QA ;
  • S’assure de la qualité du code et résout les problèmes rencontrés par son équipe ;
  • Développe les parties les plus complexes du code ;
  • Effectue une veille technologique permanente ;
  • Rédige la documentation technique.

Sa casquette de manager implique aussi pour lui de :

  • Répartir les rôles de chaque membre de son équipe technique en fonction de leur savoir-faire et les accompagner au quotidien ;
  • Encadrer, coordonner, former et faire monter en compétence ses subordonnés en partageant ses connaissances ;
  • Motiver son équipe et leur imposer un rythme via des objectifs et deadlines.

 En raison de ses qualités managériales et de son niveau d’expérience, les rémunérations du lead déveloper sont plus élevées :

  • Junior : 45-50K€
  • Intermédiaire : 55-65K€ 
  • Senior : 65-70K€ 

CTO 

Le CTO a sans aucun doute le rôle le plus important dans une équipe Tech. Il siège généralement au Comité de Direction et est donc impliqué dans les grandes décisions stratégiques. 

Son rôle consiste majoritairement à examiner les besoins de son organisation afin de définir une stratégie de développement et d’innovation, essentielle à la croissance de la société. 

Cependant, l’ampleur de ses missions peut grandement varier en fonction des besoins et de la taille de l’entreprise. 

  • Audit technique 
  • Planification technologique 
  • Veille technologique
  • Définir la stratégie d’innovation et participer aux décisions avec les dirigeants de l’entreprise.
  • Déployer, budgétiser et superviser la roadmap et l’évolution des projets technologiques
  • Gérer et challenger l’équipe technique

Puisqu’il est aux commandes de l’équipe Tech, le CTO aura la plus rémunération la plus élevée. Cependant, celle-ci dépendra beaucoup de la taille et des moyens de l’entreprise.

DevOps

L’ingénieur DevOps  a pour rôle d’effacer les frontières entre le développement et l’opérationnel, notamment grâce à l’automatisation des processus.

La mission d’un ingénieur DevOps est d’assurer la résilience des produits digitaux et de veiller à ce que leur transformation soit rapide et sûre. 

  • Junior (0 à 2 ans) : 45 000 €
  • Confirmé (de 2 à 5 ans) : 56 000 €
  • Senior (6 ans et plus) : 70 000 €

Développeur Mobile 

Le Développeur Mobile effectue la réalisation technique et le développement informatique d’applications pour mobiles, smartphones et autres tablettes. Il a pour responsabilité de tenir compte des spécificités de l’affichage des applications sur les différents outils. 

Il témoigne tout aussi bien de compétences en front-end qu’en back-end.

  • Junior (0 à 2 ans) : 42 000 €
  • Confirmé (de 2 à 5 ans) : 53 000 €
  • Senior (6 ans et plus) : 62 500 €

Ingénieur QA 

L’équipe QA est chargée de tester le code réalisé par les développeurs afin d’assurer l’opérationnalité des sites, applications et logiciels développés. 

Comme le testeur QA, l’ingénieur QA, pour “Quality Assurance”, s’occupe de tester les produits et services numériques dans le cadre de leur développement.

Un ingénieur QA vérifie aussi la qualité du code écrit par les développeurs. De cette façon, il s’assure que celui-ci fonctionne comme prévu et participe à garantir la sécurité.

Dans ce but, il peut créer et mettre en place des outils de test automatisés, qui complètent le travail des testeurs QA, afin de détecter les erreurs de code en plus des anomalies fonctionnelles.

  • Junior (0 à 2 ans) : Peu de profils Junior
  • Confirmé (de 2 à 5 ans) : 49 500 €
  • Senior (6 ans et plus) : 62 000 €

Vous souhaitez recruter des développeurs ?

Les métiers du développement ont de l’avenir ! 

Il s’agit de métiers en constante évolution ce qui entraîne une obsolescence rapide des compétences sur ce domaine d’activité. De plus, le recrutement de ce type de profil n’est jamais une mince affaire tant le marché est tendu et les profils qualifiés rares.

Il est intéressant dans certains cas de se faire aider par un cabinet de recrutement spécialisé comme GetPro !

Faites confiance à des experts du recrutement Tech !

Date

04 août 2022

Catégorie

Fiches métiers

Tags
Rédigé par

Partager